Un espoir pour Saint-Etienne?

mai 26, 2011 dans Euro 2016

L’Euro 2016 va-t-il se jouer dans onze stades au lieu de neuf comme prévu ? Peut-être bien. Recalés dans un premier temps, les stades de football de Saint-Etienne et Toulouse pourraient bien obtenir gain de cause après avoir déposé un recours gracieux auprès de la FFF.

Son président Fernand Duchaussoy, a indiqué à l’AFP que ces deux dossiers seraient examinés le 17 juin 2011 par le Conseil Fédéral. « Il y a recours, il doit être examiné par le Conseil Fédéral, a déclaré le patron de la FFF. Il pourrait y avoir dix ou onze stades. Ce n’est pas à nous de le fixer mais à l’UEFA. »

Les maires PS des deux villes ont fait part de leur grogne après la désignation des neuf stades qui accueilleront l’Euro 2016. Les stades de Geoffroy-Guichard (Saint-Etienne) et celui du Stadium Municipal (Toulouse) font seulement office de réserve.


Mais l’espoir d’accueillir la compétition européenne de football est permis pour les deux villes. D’autant plus que Fernand Duchaussoy n’a pas exclu le fait que certains stades (Lyon notamment) ne soient pas prêts pour 2014. Il va y avoir des recours et des projets pourraient de ne pas se faire, a-t-il enchaîné. Etre stade de réserve ne veut pas dire qu’à l’arrivée on ne sera pas organisateur».

Fernand Duchaussoy a été critiqué pour ne pas avoir justifié le choix des neuf stades titulaires. En pleine campagne pour la présidence de la FFF, Duchaussoy ne souhaite évidemment froisser personne. Quitte à jouer un Euro dans onze stades…

Signez notre pétition