Rénovation de Geoffroy-Guichard pour l’Euro 2016

La rénovation du stade Geoffroy Guichard propulsera ce lieu mythique dans un avenir qui lui conservera son statut de temple du football. Outre l’augmentation de sa capacité à 40 000 places et la mise aux normes de l’UEFA pour l’Euro 2016, sa rénovation montre surtout le dynamisme d’une agglomération qui a la volonté de préserver son patrimoine.

Le nouveau Geoffroy Guichard

© Léon Grosse SA / Atelier d’architecture Chaix et Morel Associés.

L’aventure commencée en 1931 s’est poursuivie au fil des années, marquées par les grandes dates du football comme l’Euro 84, la coupe du monde 1998 et aujourd’hui, l’Euro 2016.

Parmi quatre projets, Saint-Etienne Métropole a choisi la société de BTP Léon Grosse associée à l’atelier d’architecture parisien Chaix et Morel pour réaliser l’agrandissement du stade Geoffroy Guichard pour l’Euro de football 2016. Quatre groupements étaient en compétition, les trois non retenus étant conduits par les groupes de BTP Eiffage (architectes Cardete-Huet), Vinci (architecte cabinet Chabanne ) et GFC (architecte Groupe 6).

La rénovation du stade de football stéphanois proposée par le réputé cabinet d’architecte Chaix et Morel et associés (qui ont aussi conçu le  très beau stade des Alpes à Grenoble, nominé à l’Equerre d’argent de l’architecture en 2008 ainsi que celui de la Licorne à Amiens) coutera en définitif 58 millions d’euros.

Le nouveau Geoffroy Guichard

Le nouveau Geoffroy Guichard

Un projet évolutif

Le projet du groupement Léon Grosse-Chaix-Morel prévoit la fermeture complète des deux angles Nord de l’actuel stade, qui est un des rares grands stades de football « à l’anglaise » existant encore en France. 
Les deux angles Sud , eux, seront couverts par une toiture mais laissés partiellement ouverts sur l’extérieur.
De nouveaux gradins viendront remplir en partie les 4 angles, ce qui permettra à Geoffroy-Guichard de gagner 8 000 places par rapport à sa jauge actuelle qui passera donc de 33 500 à 41 500 places avec extensions possibles (loges et gradins).


Le nouveau Geoffroy Guichard

Le nouveau Geoffroy Guichard

Agrandissement des kops

L’essentiel de cet agrandissement bénéficiera aux deux « kops » Nord et Sud occupés par les supporters les plus fervents. Les espaces réceptifs (loges et salons) vont être considérablement agrandis , ce qui était réclamé par l’ASSE,  club de football utilisateur, pour passer d’une capacité de 1800 à 2830 places. Les loges passeront ainsi de 18 actuellement à 37 en configuration L1 et même à 40 en configuration européenne. Le nombre de places réservées aux personnes handicapés ou à mobilité réduite va être enfin mis aux normes et la tribune de presse passer de 110 à 150 places avec un fort agrandissement des espaces réservés aux médias.

Échéancier et coûts

Les travaux vont s’étaler sur trois ans principalement aux intersaisons du championnat de football, l’ASSE restant utilisateur de l’enceinte pendant toute la durée du chantier, et la date de livraison du stade rénové, imposée par l’UEFA, est prévue à l’été 2014.

Tribune Faurand

Tribune Faurand


Coté financement, sur l’enveloppe de 58 millions d’euros, l’Etat s’est pour le moment engagé à hauteur de 8 millions , le conseil général de la Loire et la Région Rhône-Alpes devraient apporter une dizaine de millions à eux deux et le solde , soit une quarantaine de millions, sera à la charge de Saint-Etienne Métropole.

La maquette du nouveau Geoffroy Guichard

Le concept architectural

– donner au Stade Geoffroy Guichard une image renouvelée et une silhouette reconnaissable parmi tous les stades français et européens, en préservant l’esprit du « chaudron », son caractère brut et anguleux
– créer une forme évidente, simple et contemporaine à partir de l’existant
– améliorer la capacité, la fonctionnalité et le confort de l’équipement
– offrir un stade accueillant et agréable pour favoriser le « vivre ensemble »


Plan de masse du nouveau Geoffroy Guichard

Plan de masse du nouveau Geoffroy Guichard

Les travaux

Mise aux normes du stade
• accessibilité et places réservées pour les PMR
• sécurité du matériel et des usages du stade de football
• sanitaires améliorés
• confort optimisé pour tous les publics

Vie dans le stade
• espaces médias redimensionnés
• espaces réceptifs augmentés et améliorés
• une surface de déambulatoire supérieure de 39% aux demandes du programme pour privilégier le confort des spectateurs

Geoffroy Guichard restera  une des plus importantes centrales photovoltaïques de France
2600 m² de panneaux solaires, installés par Saint-Etienne Métropole produisent annuellement 200.000 kWh d’électricité revendus à EDF. Ils représentent l’équivalent annuel d’énergie nécessaire à 60 maisons individuelles. Conformément aux priorités de Saint-Etienne Métropole, Ces panneaux sont réintégrés au projet de rénovation.

Vue aérienne

Vue aérienne

Le mot du Maire de Saint-Etienne

« Le football : certainement une part de la culture de Saint-Etienne, un de ses atouts majeurs, son image en France et dans le monde. Nous avons à l’esprit de façon très aiguë le rapport exceptionnel que notre agglomération et ses habitants entretiennent avec le football et avec « les Verts », et tout ce que notre cité leur doit. Sans le foot, sans les Verts-dix fois champions de France, sans le stade Geoffroy Guichard, Saint-Etienne n’est pas Saint-Etienne !
Sur la base de cette conviction, la rénovation de ce stade s’impose à nous. Le contexte de la candidature de notre ville pour l’Euro 2016 vient aviver notre volonté en ce sens. Car l’Euro, c’est pour nous une occasion d’accueillir à nouveau un événement sportif de grande envergure ; et c’est aussi une chance pour amener notre stade au meilleur niveau de sécurité et de confort. Le « chaudron » restera un élément de notre patrimoine vivant du XXIème siècle en demeurant apte à accueillir les plus grandes manifestations.

Vue Faurand-Snella

Vue Faurand-Snella

Mais ce grand chantier, cet investissement majeur pour notre ville et notre agglomération, nous le planifions avec responsabilité. Nous savons assumer une gestion responsable des finances publiques. La qualité de notre stade, dans notre esprit comme dans celui des Stéphanois, ne passe donc pas par des dépenses exorbitantes, mais par une maîtrise des coûts à assumer, de nouvelles exigences en matière de développement durable et, ce qui est essentiel également, du calendrier à respecter.
Ouvert à une diversité d’usages, à deux pas du quartier « Manufacture- Plaine-Achille » qui devient l’un des cœurs battants de Saint-Etienne, ce « nouveau » Geoffroy Guichard sera un instrument de développement à la fois pour le club de football que nous aimons et pour notre agglomération. »

Voir tous les rendus